Budget2017

BUDGET : LES GRANDS AXES

Stabilité des taux d’imposition, poursuite du désendettement et hausse des investissements caractérisent un budget communal comme taillé pour l’avenir.

La recherche d’équilibre doit être celle qui préside à l’établissement d’un budget responsable et ambitieux. Elle doit pouvoir s’établir tant au niveau des investissements que du fonctionnement.

DES TAUX STABILISÉS

Quels que soient les obstacles qui puissent s’y opposer, la municipalité a fait, cette année encore, le choix de ne pas augmenter les taux d’imposition votés en Conseil Municipal.
Cette décision d’importance pour les Talençais sera, dans le même temps, sans incidence sur la qualité du service au public ou sur les conditions d’accès aux services offerts aux habitants. Cet exercice est d’autant difficile à réaliser qu’il s’effectue dans un contexte de baisse constante des dotations de l’Etat. Celle-ci se poursuit malheureusement cette année encore, comme depuis 2013. Pour le seul exercice 2017, il est à craindre que son montant soit réduit de 465 000 euros. Au total,
depuis 2013, ce sont plus de 2 700 000 euros qui font défaut.
Trois axes de travail ont permis de ne pas faire subir les conséquences de ce ce dégagement aux Talençais :

  • La mise en place d’un « objectif 0 » de la hausse des dépenses de personnel (ce que très peu de villes, hors Talence, sont parvenues à faire).
  • La poursuite de la baisse des frais généraux de la commune, par exemple sur les fluides, chauffage, électricité, etc.
  • La baisse continue de notre endettement (l’encours de la dette le 31 décembre dernier était en baisse de près de 3 millions d’euros par rapport à l’année précédente) qui permet à elle seule de dégager de sensibles marges de manoeuvre.

 

INVESTISSEMENTS : LA PROXIMITÉ PAS OUBLIÉE

Cette année sera celle de la poursuite (Thouars) et aussi de la mise en place (équipement culturel de centre-ville, école Paul Lapie, stade nautique…) d’un gros programme d’investissement pluriannuel.

Toutefois, ces investissements d’importance ne sauraient masquer une volonté forte de favoriser aussi les investissements de proximité, comme dans le cas de la mise en place et du financement du nouveau budget participatif.

La nature de ce budget est donc d’abord de rationaliser, tant les dépenses que les recettes, mais en « sanctuarisant » tout ce qui relève de la proximité, du service au quotidien dû aux Talençais.

Ainsi, le montant des aides allouées aux associations, vecteurs essentiels de lien social dans notre commune, reste stable.

L’aide sociale demeure une priorité : la subvention versée au Centre Communal d’Action Sociale, 4 millions d’euros, n’a jamais été aussi importante.

LES POINTS FORTS DU BUDGET 2017

LE BUDGET 2017 EN CHIFFRES

Lorsque la Ville de Talence perçoit 100 €, d’où viennent-ils ?

 

38€ viennent du produit des impôts des ménages : taxe d’habitation, taxe sur le foncier bâti et non bâti.

 

11€ viennent des dotations de l’État : DGF, DSU, compensations des exonérations fiscales. Ces ressources sont prélevées sur le budget de l’État et redistribuées aux collectivités locales.

 

29€ viennent des subventions, de la récupération de la TVA et de l’autofinancement.

 

5€ viennent d’autres recettes de fonctionnement dont les recettes de nos autres partenaires (CAF…) et autres redevances (droits de mutation, taxe sur l’électricité…).

 

2€ vient des emprunts.

 

4€ viennent de la contribution des usagers : restauration scolaire, médiathèque, stade nautique…

 

4€ viennent des dotations de la Métropole.

 

7€ viennent de cessions de patrimoine.

Et comment sont-ils employés ?

 

28€ vont au fonctionnement : services généraux (administration, cimetière, assemblée municipale…).

 

10€ vont à l’environnement et au patrimoine : espaces verts, voirie, éclairage public, entretien des bâtiments.

 

10€ vont à l’enseignement : travaux et fonctionnement de nos écoles.

 

11€ vont aux interventions sociales : seniors, garderies, restauration scolaire, emploi, politique de la ville, CCAS.

 

16€ vont à la culture : travaux et fonctionnement de toutes nos structures culturelles (médiathèques, Forum, école de musique) et subventions aux associations culturelles.

 

10€ vont aux sports : travaux et fonctionnement des structures sportives, subventions aux associations sportives.

 

8€ sont reversés à la Métropole.

 

4€ vont aux charges financières : remboursement des intérêts et capital de nos emprunts en cours.

 

2€ vont à la jeunesse : dépenses en faveur des jeunes, subventions aux associations dédiées à ce secteur.

 

1€ va à la sécurité et l’hygiène publique : Police Municipale, service d’hygiène.

2017 : DES INVESTISSEMENTS POUR GARANTIR L’AVENIR

1 500 000 Euros pour l’entretien et la valorisation du patrimoine bâti.
4 000 000 Euros pour la première tranche de travaux du futur Etablissement Culturel de Centre Ville.
1 300 000 Euros de participation à la requalification du quartier de Thouars.
300 000 Euros pour le début des travaux de réhabilitation du Stade Nautique Henri Deschamps.
415 000 Euros pour la réfection des vestiaires des terrains de foot.
44 000 Euros pour la première phase des travaux de reconstruction du groupe scolaire Paul Lapie qui s’étalera sur trois ans.
115 000 Euros pour la mise en valeur des espaces verts et, notamment, la réfection du pigeonnier du parc Curvale.

Orientations Générales du Budget Primitif 2017

Orientations Générales du Budget Primitif 2017

DOB-2017.pdf (1005ko)
« Le débat d'orientation budgétaire est une étape réglementaire annuelle et obligatoire, qui doit se tenir dans les deux mois précédantle vote du budget primitif. La Loi dite NOTRE du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République, prévoit également que le débat s'appuie sur un rapport présentant les engagements budgétaires, les engagements pluriannuels, la structure de la dette et désormais une présentation de la structure et de l'évolution des effectifs.

Présentation du débat d'orientations budgétaires 2017

Présentation du débat d'orientations budgétaires 2017

Presentation_DOB_2017_.pdf (648ko)

Téléchargez le compte administratif 2016 et le budget 2017, présentés lors de la séance du conseil municipal du 10 avril 2017

Compte administratif 2016

Compte administratif 2016

Compte_administratif_2016.pdf (2578ko)