le talence insolite et ses anecdotes

5 km 100
À pied : 1h40
À vélo : 30 min

Anciens bains douches

34 rue du 14 Juillet

C’est en 1914 que ce bâtiment de bains-douches ouvrit ses portes. Il s’agit d’un élément caractéristique du mouvement hygiéniste, qui apparut au cours du XIXeme siècle. Ce mouvement est né suite aux découvertes de Louis Pasteur, qui découvrit qu’une saine hygiène du corps évitait les contaminations de microbes. A l’époque, des maladies telles que la tuberculose faisaient de nombreux morts. Lutter contre les épidémies constituait un réel enjeu de santé publique. Talence, il existait un tarif réduit pour les ouvriers (sur présentation d’une carte), qui voulaient se laver à la sortie de leur travail.
Les bains-douches étaient également gratuits pour les élèves des écoles talençaises. Il y avait 22 cabines en 1921, mais elles ne pouvaient fonctionner toutes en même temps, la chaudière était insuffisante (fonctionnement au charbon).

Orme du Caucase

Parc André Curvale :Entrée au fond du parking, en face du 56 rue Roustaing

L’orme est situé au fond du parc, face au chemin de fer. Depuis 2007, l’orme du Caucase situé dans le nouveau parc André Curvale a reçu l’attribution du label « Arbre remarquable de France ». Ce label engage à une sauvegarde, un entretien et une mise en valeur de l’arbre, considéré comme un patrimoine naturel et culturel. L’orme du Caucase peut mesurer jusqu’à 35 mètres et vivre 300 ans. A Talence, il aurait été planté vers 1830 dans l’ancien parc du château Le Brana. Dans ce parc, on peut aussi apercevoir une belle serre et un pigeonnier.

Souterrains du Château du Prince noir

103 Rue Roustaing

Au XIIIeme siècle, il y avait à Talence une forêt royale que les souverains anglais traversaient pour se rendre à la bastide de Baa. Le roi Edouard III, puis son fils le prince d’Aquitaine Edouard de Woodstock (surnommé le « Prince Noir »), venaient y chasser. Ils ont pu utiliser comme rendez-vous de chasse le vieux château Brama situé à l’emplacement de l’actuel manoir. Au XVeme siècle, le château a appartenu aux Roustaing de Brana. Les Roustaing démolirent l’ancien château pour y construire leur maison noble, qui est l’édifice actuel.
Il fut ensuite racheté par différents propriétaires, dont l’usine Dassault.

Château des Arts

109 rue Camille Pelletan

Le château des Arts fut construit en 1890 par les architectes Pingoux et Rodier .
De style néo-classique*, il tire son nom de son fronton où une tablette de peintre et un compas d’architecte sont sculptés. La propriété fut louée en 1909 par Jean Lafon, Trésorier Payeur Général de la Gironde. Il était le père de Marguerite Jeanne Lafon qui épousa François Mauriac le 25 juin 1913 à Talence. Le mariage fut célébré en l’église Notre-Dame de Talence tandis que le repas de noces se déroula au château.

Bureau de poste

264 Cours Gambetta

Construit en 1953, le bureau de poste de Talence est orné du blason de la ville. Il s’agit d’un sanglier, qui rappelle que Talence était autrefois recouverte de forêts. Le sanglier symbolise la chasse, que les rois d’Angleterre venaient pratiquer dans leur forêt royale.
Le Prince Noir lui même allait, dit-on “chasser les bêtes fauves ou mordantes dont les grands bois de Talence, de Gradignan et de Leognan étaient peuplés”. Concernant l’origine du toponyme « Talence », l’hypothèse la plus plausible est celle ci :
le terme tala appartient à la langue celtique, et signifierait « coupe de forêt » ou « bois ». Cette dénomination, qui apparaît dans des textes du XIeme siècle pourrait donc avoir pour origine directe les vastes forêts de chênes qui recouvraient le territoire dans l’Antiquité et au Moyen-Age.

La pietà de Notre-Dame de Talence

Eglise Notre-Dame de Talence

Construite en 1841, l’église Notre-Dame de Talence abrite une Pietà dont l’histoire mouvementée révèle certains contextes historiques et religieux que la France a connu.
Cette statue en pierre, datée du XVeme siècle, a été offerte par les religieuses de Fontevrault au prieuré fontevriste de Talence : Notre-Dame de la Rame (fondée au XIIeme siècle).
Ce don d’une Pietà n’est pas étonnant. L’abbaye de Fontevrault souhaitait propager le culte de Notre Dame de Pitié.
Le prieuré de Notre-Dame de la Rame fut abandonné au XVIeme siècle, suite aux guerres de religions et aux pillages. Il tomba en ruine et la Pietà fut oubliée.

L’auberge Plume la poule

2 rue Pacaris

Installée depuis le milieu du XIXeme siècle, cette ancienne auberge, aujourd’hui « The Stag & Loar Pub » révèle l’origine du nom du quartier. Depuis le Moyen-Age jusqu’à la création des boulevards au début du XXème siècle, les habitants de Talence devaient payer une redevance (l’octroi), pour rentrer des marchandises dans Bordeaux. Plusieurs petits locaux étaient situés à chaque barrière pour percevoir cet impôt.
Cette taxe concernait notamment les éleveurs voulant vendre leurs volailles à Bordeaux.
L’octroi était plus élevé si les volailles étaient vivantes. Les éleveurs s’arrêtaient donc à quelques lieux de ces postes de péages, tuaient leurs bêtes et les plumaient.

Église de la Sainte-Famille

6 rue Charles Gounod

La construction de la chapelle de la Sainte Famille a mobilisé tout un quartier pendant plusieurs années, de 1953 jusqu’à 1959, date de la consécration de la chapelle.  Après la guerre, peu de gens avaient des voitures, le quartier était très peu habité (4 ou 5 familles seulement), et l’église Notre-Dame se situait trop loin.  Une baraque en bois ayant appartenu à l’armée servait de chapelle aux habitants.
Peu à peu, le quartier a vu se créer un lotissement, et la nécessité d’avoir une vraie chapelle est devenue omniprésente
Les habitants et le prêtre Nicolas Matt, décidèrent de solliciter un architecte, Henri Bessagnet, et de se mobiliser activement pour réduire les coûts financiers du projet. Bénévolement, les habitants du quartier apportèrent chacun leurs compétences et beaucoup de leur temps. Ils réalisèrent les fondations de l’édifice les samedi, dimanche, jours fériés, et même une partie de leurs vacances, pourtant moindre à l’époque.

actualites
Actualités, Santé
Les dernières mesures gouvernementales prises pour lutter…
Action sociale & solidarité, Actualités
agenda

La Mairie de Talence en partenariat avec…

Dessinateur et poète ivoirien, Bruly Bouabré, (1923-2014)…

En savoir plus

Journées européennes du patrimoine

Cet événement culturel, célébré dans une cinquantaine de pays européens, est proposé par le Conseil de l’Europe et par la Commission européenne, avec le soutien du Parlement européen. Les Journées européennes du patrimoine permettent ainsi aux citoyens européens d’aujourd’hui de mieux comprendre ce qui les rapproche et de célébrer des valeurs qu’ils partagent.

site internet