Sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle

4 km
À pied : 1h
À vélo : 30 min

cours gambetta

Il s’est d’abord appelé le grant chemyn romyeu (chemin de Saint-Jacques), puis chemin des grandes landes jusqu’à la fin du 18ème siècle. Il s’étendait de Saint-Genès à Gradignan.

Il a ensuite été dénommé : chemin royal, route royale de Bordeaux à Bayonne, route impériale n° 132, chemin de Bayonne, route de Bayonne,  cours de Talence. Il a été baptisé Cours Gambetta en 1883 puis temporairement pendant les années de guerre cours du Maréchal Pétain le 8-2-1940.

chapelle Saint-Pey

Cette église fut transformée en « Temple de la raison » en 1794.
Elle devint à nouveau église paroissiale de 1802 à 1815. La mairie s’y installa de 1827 à 1881 (« chambre communale » : salle pour les réunions du Conseil Municipal et dépôt pour les archives de la commune). A partir de 1881, à différentes périodes, le bâtiment est loué à des particuliers, puis utilisé pour le service de nettoiement, le dépôt de la nouvelle mairie sise Place Espeleta, le bureau du percepteur, du contrôleur, la société de secours mutuels, le logement des charretiers et enfin le local des sapeurs pompiers municipaux. En 1947 : il est loué à bail par le Commissariat de Police. Dans les années 2000, la façade est sauvegardée et un immeuble composé de bureaux est édifié.

cours de la libération

CHATEAU MARGAUT
Ce château est caractéristique des constructions de la fin du XVIIIème siècle. C’est une merveille architecturale d’équilibre classique de style Louis XVI. Le logis est un bâtiment rectangulaire à deux étages couvert d’un toit à la Mansart.

DOMAINE DE MONADEY
La propriété tient son nom d’une très ancienne famille bordelaise qui avait la charge, dès le XIe siècle, de la fabrique de la monnaie (le mot gascon ” monadey ” signifie monnayeur).

Relais de Compostelle

En continuant sur le cours de la Libération, les pèlerins arrivaient enfin à l’ancien hôpital-prieuré de Pessac et à la chapelle Notre-Dame de Bardanac situés à Talence.
Depuis le XIIIe siècle, ce « reposoir », accueillait les pèlerins fatigués. Il comprenait une salle à feu, une grange avec de la paille pour dormir, et une salle commune servant d’hôpital. Aujourd’hui, il ne reste de l’époque que les dépendances du prieuré, où s’est installé le restaurant du « Relais de Compostelle ». Le porche d’entrée a été conservé, et inscrit sur la liste supplémentaire des
Monuments Historiques.

agenda

Les Rendez-vous de Margot
Ecole Municipale de…

Le petit Conte-mi de 6 mois à…

En savoir plus

Journées européennes du patrimoine

Cet événement culturel, célébré dans une cinquantaine de pays européens, est proposé par le Conseil de l’Europe et par la Commission européenne, avec le soutien du Parlement européen. Les Journées européennes du patrimoine permettent ainsi aux citoyens européens d’aujourd’hui de mieux comprendre ce qui les rapproche et de célébrer des valeurs qu’ils partagent.

site internet