Concertation – Quel devenir pour le Parc SOURREILH ?

La ville lance une concertation publique sur le parc Sourreilh, afin de définir collectivement ses usages.

La Ville de Talence est propriétaire d’un espace arboré de près de 2 hectares situé dans le quartier La Fauvette.
Il est accessible par l’impasse de Suzon, et borde les résidences Le Voltaire et Le Quadrige.

Cette propriété dite parc Sourreilh présente un intérêt patrimonial indéniable tant sur le plan paysager que sur le plan environnemental.
L’intention de la ville est de conserver cet espace vert et de maintenir la destination des lieux.

Or la municipalité est régulièrement sollicitée pour rendre le parc plus accessible et plus visible de tous les Talençais, à travers des projets d’aménagements (dernier en date présenté au budget participatif 2018 et non retenu par les votes).
Comme M. le Maire s’y était engagé publiquement, une large concertation a été organisée afin de définir quels usages les talençais souhaitent pour ce parc public.

Une enquête a été effectuée auprès des riverains [1 250 questionnaires papier envoyés dont 111 retournés et en ligne]. Les souhaits qui ressortent majoritairement sont de préserver l’espace en l’état avec une mise en valeur au niveau végétal. Mais le parc manque d’entretien et de mobiliers. La réflexion globale porte surtout sur l’accessibilité notamment liée à la présence d’un muret.

Un nouveau projet versé au budget participatif 2019 sera soumis au vote des Talençais en octobre prochain.

Pour plus d’informations, contact :
Service de la Participation Citoyenne à la Direction Générale des Services – BP 10035 – Rue du Professeur Arnozan – 33401 TALENCE CEDEX,

Tél. : 05 56 84 78 23

ecrire au service

actualites
Actualités, Jeunesse & vie étudiante
agenda

Les Rendez-vous de Margot
Ecole Municipale de…

Le petit Conte-mi de 6 mois à…

En savoir plus

LE DIALOGUE COMME MÉTHODE

Au fil des années notre Ville a fait siennes les vertus de la démocratie participative et de proximité. Loin de n’être qu’un mot privé de sens, celle-ci s’exerce chaque jour au sein de groupes et de structures se donnant tous pour mission de rapprocher le citoyen des prises de décisions, de privilégier le dialogue et la concertation comme méthode préalable.