Moustique tigre : des gestes simples pour éviter sa propagation

L’arrivée des beaux jours rime désormais avec le retour des moustiques tigres. Particulièrement présents en Gironde, il est important de connaître les gestes simples pour les identifier, en limiter la propagation et se protéger !
Mise à jour : 4 mai 2023
Actualités, Environnement, Santé
Partagez

l’Aedes albopictus, aussi appelé moustique « tigre » à cause de sa silhouette noire et de ses rayures blanches, sur l’abdomen et les pattes, a la particularité de piquer pendant la journée.

Depuis deux ans, la Ville de Talence a pris plusieurs mesures pour lutter contre moustiques Tigres, comme l’installation de nichoir ou encore des aspirateurs à moustique dans ses parcs. Néanmoins, la méthode la plus efficace reste cependant les gestes que chacun peut adopter, comme éviter l’eau stagnante.

 

Des gestes simples pour éviter sa prolifération et se protéger

Si vous êtes importuné par leur présence, il n’existe pas de solution miracle, mais des gestes simples et quotidiens peuvent limiter leur prolifération :

  • Surveiller et nettoyer toutes les retenues d’eau, comme les regards, les gouttières, les soucoupes sous vos plantes.
  • Protéger vos réserves d’eau avec des filets de protection. 
  • Installer des pièges à larves.
  • Cultiver des plantes répulsives contre les moustiques (menthe poivrée, verveine citronnée par exemple).
  • Les moustiques n’aimant pas les endroits frais et le vent, la climatisation et la création de courant d’air est également un bon moyen de protection individuelle.
  • Porter des habits couvrants. 
  • Utiliser des moustiquaires à vos portes et fenêtres. Vous pouvez par ailleurs en installer sur les berceaux.
  •  Appliquer sur la peau des produits anti-moustiques surtout en journée. Demandez conseil à votre pharmacien ou médecin.

La check-list des bons gestes

Pour éviter de faire de votre jardin ou votre balcon un paradis pour moustiques, il faut supprimer les larves de moustique grâce à quelques gestes simples. Le plus important : les priver d’eau pour éviter une ponte !  

Nettoyer ! 

Pour faciliter les écoulements des eaux, nettoyer régulièrement les siphons, laves-mais extérieurs, les rigoles et gouttières ainsi que les regards.
Enlever vos déchets verts et de chantier pour ne pas leur offrir de cachette. N’utilisez pas non plus de tuteurs en bambous secs ou abîmés, qui sont des gites à moustiques.

Et bien sûr les piscines doivent être bien entretenues sous peine de devenir une pouponnière !

Astuce du pro : Vous possédez des pneus, mais vous ne souhaitez pas les recycler ? Remplissez-les de terre ou de sable.

 

Ranger ! 

À l’abri de la pluie, vos brouettes, seaux, arrosoirs, pots ou contenants vides, jouets pour enfants, parasol, cendrier ou encore vos poubelles et vos matériaux de chantier…
Bref, tous objets où l’eau pourrait stagner !

Vider !

Tous les réceptacles qui ne peuvent être rangés comme vos pots de fleurs ou des éléments de décoration, gamelles d’animaux, etc. Pensez également à vérifier vos plis de bâches, notamment si vous avez du mobilier de jardin et vos pieds de parasol.

Astuce du pro : mettez du sable dans vos coupelles. La plante y puisera l’eau sans que le moustique puisse y pondre.

 

Couvrir ! 

Couvrez de façon complètement hermétique, en apposant un voilage moustiquaire, par exemple, vos récupérateurs d’eau de pluie, vos cuves, vos regards de descente d’eau, pluviale, etc.

 

Le moustique tigre, un risque sanitaire

Le moustique « tigre » est avant tout source de nuisance : il pique le jour et sa piqûre est douloureuse. Toutefois, il peut, dans certaines conditions très particulières, transmettre la dengue, le chikungunya et le zika.
Présent depuis des années en Asie, en Afrique, en Amérique et dans l’océan Indien, ce moustique peut être en effet vecteur de maladies.

À l’occasion d’un voyage dans un pays où l’une de ces trois maladies circule, une personne se fait piquer par un moustique infecté par le virus de la dengue, du chikungunya ou du zika. À son retour en métropole, si un moustique Aedes albopictus sain pique cette personne malade, il s’infecte.
Ce moustique peut alors transmettre le virus de la dengue, du chikungunya ou du zika à une autre personne saine en la piquant. Le virus se propage de cette manière à d’autres personnes.

Les liens utiles

Retrouvez toutes les vidéos et conseils de Bordeaux Métropole pour entretenir votre jardin et éviter la prolifération des moustiques tigres !

Comment installer un tulle moustiquaire sur un récupérateur d’eau de pluie ?

Comment installer un tulle moustiquaire sur un regard de descente d’eau de pluie ?

Comment prévenir ou supprimer les larves de moustiques sous une terrasse de plots ?

Pour en savoir plus...

ARS AQUITAINE
Pour en savoir plus sur le plan de lutte contre le moustique tigre en région Nouvelle-Aquitaine, consultez le site web de l’agence régionale de santé. Une foire aux questions est également disponible.
05 57 01 44 00
ECRIRE AU SERVICE

 

DÉCLARER LA PRÉSENCE DE MOUSTIQUE TIGRE
Vous avez remarqué des moustiques-tigres près de chez vous ? Vous pouvez le signaler sur le site de Bordeaux Métropole
EN SAVOIR PLUS