Projet de réaménagement de la rue Frédéric Sévène

Actualités, Urbanisme
Partagez

Favoriser les déplacements doux et rééquilibrer la place de chacun sur les espaces publics

Le projet sur la rue Frédéric Sévène a pour objectif le réaménagement des espaces publics notamment en faveur des cycles pour créer une continuité cyclable Est-Ouest entre la Route de Toulouse et le pôle d’échange de Peixoto. En effet, la rue Frédéric Sévène se situe entre deux barreaux Nord/Sud du réseau vélo structurant mais cette voie ne dispose pas d’aménagements cyclables sur son linéaire, faisant de cet axe un itinéraire peu attractif pour les vélos.

La rue Frédéric Sévène dans sa portion comprise entre la Route de Toulouse et le giratoire Peydavant/Lamartine dessert sur son linéaire plusieurs pôles générateurs de déplacements tels que le pôle de santé Bahia (travaux de la seconde phase en cours) et des activités commerciales et riveraines. Cet axe supporte un important trafic motorisé avec environ 7000 véhicules / jour sur la section la plus chargée (séquence 1).

D’autre part, les continuités piétonnes le long de cet axe doivent être mises aux normes pour les personnes à mobilités réduites dans la mesure où de nombreux obstacles sont identifiés, notamment avec la présence des réseaux aériens.

Aussi, le réaménagement de la rue Frédéric Sévène offre l’opportunité de rééquilibrer la place de chaque mode en maintenant une circulation automobile pour la desserte des pôles générateurs de déplacement tout en partageant différemment l’espace avec les modes de déplacement doux (piétons/vélos).

Les objectifs du projet

  • résorber une discontinuité du réseau cyclable afin de favoriser et sécuriser la circulation des vélos en proposant des aménagements sur l’ensemble du périmètre concerné ;
  • garantir l’accessibilité et la qualité des cheminements piétons ;
  • conserver dans la mesure du possible la végétalisation existante et végétaliser ponctuellement les portions où les emprises publiques le permettront ;
  • mettre aux normes les quais bus ;
  • sécuriser les intersections pour tous les usagers ;
  • améliorer les espaces publics et le cadre de vie des riverains.

Pour ce faire, des emplacements réservés (ER T891 et S223) sont inscrits au PLU 3.1 et devront être mobilisés afin de permettre la réalisation du projet. En effet, la largeur actuelle des espaces publics ne permet pas de réaliser un aménagement pour tous les modes (piétons, vélos, véhicules à moteurs).

Participation en ligne

En savoir plus

Participation hors ligne

Pour en savoir plus...
Éléments clés
  • 1,3 Km de voirie à requalifier
  • 3 séquences à étudier
  • Des acquisitions foncières à réaliser
  • 7000 véhicules/jour sur la séquence la plus chargée