TRIBUNES LIBRES

Conformément à la loi, les groupes politiques municipaux bénéficient d’un espace réservé à leur expression, au sein de Talence Cité Mag et sur le site internet de la Ville. Le contenu de ces textes n’engage que leurs auteurs.

Sur cette page vous trouverez les tribunes des groupes politiques représentés au sein du Conseil municipal :

  • Le groupe majoritaire
  • Talence en transition
  • Talence debout
  • Nouvel esprit Talence

Tribunes libres septembre 2022

LES ÉLUS DU GROUPE MAJORITAIRE

Notre ville, notre patrimoine
Notre patrimoine incarne notre identité, nos racines, notre histoire, nos valeurs. Le préserver est un devoir, le transmettre, une nécessité.
La riche histoire de Talence et son emplacement géographique stratégique lui ont légué un héritage architectural et naturel d’une incroyable richesse. Cet environnement précieux est un atout qui explique pourquoi le cadre de vie talençais est si unique. Afin qu’il le reste, nous nous mobilisons au quotidien pour l’entretenir et le valoriser.
Lorsque l’on évoque le patrimoine talençais, nous pensons à ses quartiers d’échoppes, au nord de la ville ou au domaine de Thouars au sud, prisé depuis bientôt un millénaire. Entre ces deux points névralgiques, six châteaux exceptionnels subliment la commune. Qui n’a pas imaginé les scènes de vie qui ont pu s’y dérouler dans le passé ? Qui n’a pas souhaité arpenter les couloirs de ces augustes demeures pour en découvrir les secrets ? Le patrimoine d’une ville appartient à tous ses habitants, c’est pourquoi nous souhaitons que chacun puisse profiter de ces lieux d’exception. C’est tout le sens du projet de réhabilitation du château des Arts qui, en développant une offre culturelle unique, permettra à tous de bénéficier d’un enseignement artistique de qualité dans un cadre privilégié.
La richesse patrimoniale d’une commune se trouve aussi dans ses jardins. Nous pensons tous au jardin à la française du château Peixotto, classé aux monuments historiques depuis 1935. Cet édifice emblématique illustre parfaitement le lien entre le matériel et le naturel. Tous les Talençais peuvent s’y retrouver pour flâner dans les allées ou se rafraîchir au bord de l’eau. Son entretien est un enjeu quotidien car le parc est aussi un haut-lieu de convivialité pour notre commune. Tout au long de l’année, il accueille des événements uniques comme le Mai Talençais, Talence en Lumières ou le festival ODP Talence. Le projet Grand Peixotto Margaut, visant à réunir les parcs Peixotto et Margaut feront prochainement de cet espace réaménagé un lieu unique ouvert à tous. Il fera l’objet d’un très beau partenariat exemplaire et exigeant avec l’université de Bordeaux, propriétaire du jardin botanique.
Et puisque nous évoquons la nature, comment ne pas penser au bois de Thouars ? Avec ses 30 hectares boisés qui abritent une faune et une flore remarquables, cet espace séculaire est notre poumon-vert. Il oxygène promeneurs et sportifs, divertit famille et enfants. Son entretien et sa protection constituent deux enjeux majeurs auxquels la plus grande attention est portée.
Vous l’avez compris, notre cadre de vie puise sa spécificité dans son patrimoine exceptionnel. L’engagement de notre majorité municipale, est de le préserver et de le valoriser pour le transmettre aux Talençais et en faire des lieux de partage, d’apprentissage et d’échanges. Des lieux de vie pour perpétuer notre culture tout en s’adaptant aux enjeux de demain.

 

Les élus du groupe majoritaire

LISTE «TALENCE EN TRANSITION»

Souriez, vous êtes filmés
Les équipements de surveillance sont officiellement appelés « vidéoprotection » depuis la loi LOOPSI 2 de 2011. Elles permettent une surveillance exclusive du domaine public.
À l’échéance 2024, le nombre des caméras de surveillance sera multiplié par 5, et ce sont ainsi 38 caméras qui quadrilleront Talence. Le délai de conservation des images sera aussi porté à 21 jours au lieu de 15 actuellement.
Une fois de plus, rappelons que toutes les études évaluatives scientifiques mettent en évidence que l’impact de la vidéoprotection sur la délinquance est au mieux limité voire inexistant même si elle est davantage dissuasive dans des espaces fermés (parkings ou établissements) et peu efficace sur des espaces complexes voire étendus (rues, carrefours).
Mais pour un “Politique”, le grand avantage de la vidéo c’est que c’est concret et visible. C’est aussi une façon d’aller vers le plus facile.

Pourtant nous n’avons aucun élément objectivé de l’impact des caméras déjà existantes à Talence !
Il aurait été nécessaire d’en tirer les enseignements après exploitation : connaître les impacts sur la baisse ou pas de la délinquance et des atteintes aux biens et personnes, et sur le ressenti des Talençaises et Talençais.
Le déploiement à grande échelle du dispositif de surveillance de l’espace public renforce notre position. Privilégier une présence humaine renforcée et formée de terrain qui agit en faveur de la prévention : police municipale, médiateurs, associations, …
L’investissement doit être humain et non matériel.

 

 

Vos élu·es municipaux de « Talence en Transition »
Isabelle RAMI, Florie ARMITAGE, Christian BARDIN,
Denise GRESLARD NEDELEC, David BIMBOIRE, Monique DE MARCO, Amilcar MARTILY

groupE «TALENCE debout»

Ne souriez plus, vous êtes filmé(e) !
Les mauvais coups arrivent souvent avec l’été, quand il n’y a plus personne pour débattre et contester. M. le Maire le sait bien, lui qui vient de sortir en catimini son nouveau plan de 31 caméras de vidéosurveillance, venant s’ajouter aux 7 déjà en place et dont il avait promis qu’il n’y en aurait pas une de plus. A quoi j’avais répondu : “7, 17, 27…” en sachant pertinemment, comme tout bon amateur de mécanique, que les petits engrenages servent à entraîner les gros. “Vous voyez le mal partout” avait alors cru bon de m’expliquer M. le Maire, qui avait aussi promis que les caméras seraient toujours passives (dont on exploite les bandes a posteriori dans le cadre d’enquêtes). Or, voilà qu’avec ce plan apparaissent les caméras actives qui font définitivement s’envoler en fumée la parole du maire, qui cherche en fait à flatter l’électorat le plus conservateur, quasiment tous les chiffres de la sécurité étant au vert à Talence. Heureusement, je ne l’ai jamais cru. Et vous, talençais/es ?

 

Xavier JOLIOT

LISTE « NOUVEL ESPRIT TALENCE»

Après nous le déluge !
Tous les maires aujourd’hui se targuent de mener une politique en faveur de l’environnement. Mais derrière le discours, que se passe t-il vraiment ? Certaines mairies ont engagé une réelle réflexion et revu profondément leurs pratiques et leur approche : lutte quotidienne contre le gaspillage des ressources (papier, énergie, tri et recyclage, etc…), recherche de compréhension et de respect des dynamiques écologiques, évaluation de l’impact environnemental des décisions …
D’autres mairies, quant à elles, ne veulent pas questionner leur fonctionnement et se contentent de fleurir la ville et compter le nombre d’arbres plantés pour donner l’illusion d’une action, mais au fond, elles ne veulent rien changer, préférant acheter un permis de nuire en compensant leur impact carbone par des plantations à la survie aléatoire.
À Talence, la politique municipale actuelle méprise le patrimoine naturel de la ville, mais cela ne se verra vraiment que dans quelques années : après nous le déluge ?

 

Christine QUÉLIER et le collectif Nouvel Esprit Talence

agenda
Foire - Salon

Trois fermes, douze espaces verts et des…

Atelier

L’espace numérique de Talence vous accueille sur…

En savoir plus

Pour toute information sur les conseils municipaux :

Direction Générale des Services
Tel. : 05 56 84 78 23

ecrire au service