Les maires de Talence

Emmanuel Sallaberry

Octobre 2017 à aujourd’hui

Né en 1977, père de deux enfants, Emmanuel Sallaberry a été élu maire de Talence en octobre 2017 et réélu en mars 2020.

Diplômé en droit public et titulaire d’un master 2 en Sciences Politiques, il est responsable administratif et financier au Centre d’Études Scientifiques et Techniques d’Aquitaine (CESTA), un établissement du Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEA) situé au Barp.

Il devient successivement responsable du Service Achats, de l’Unité de Communication et des Affaires Publiques, puis du Service Financer du CESTA, où il a accompli l’intégralité de sa carrière professionnelle.
Pendant près de 15 ans, il a participé à la gestion et l’élaboration des budgets du centre, s’élevant à plusieurs millions d’euros, et s’est attaché au management des ressources humaines dans un établissement de 1 000 collaborateurs.

Depuis son élection en tant que maire, il a fait le choix de consacrer son temps à sa fonction de premier magistrat et a mis entre parenthèses sa carrière professionnelle.
Issu de la société civile, sans étiquette, il a commencé à s’investir en politique en 2014 aux côtés d’Alain Cazabonne, et est devenu adjoint au Maire de Talence, en charge des ressources humaines et financières, des achats et marchés publics, de l’informatique, du stationnement, et de la coordination des grands projets.

Ces délégations d’importance lui ont permis de traiter des dossiers sensibles tant à l’égard des administrés que des agents de la collectivité, et l’ont conforté dans sa volonté de s’engager et de s’investir pleinement au service de la ville.
Passionné de tennis, il a été arbitre international pendant 20 ans et poursuit sa présence bénévole dans les instances fédérales d’arbitrage de tennis et auprès des associations régionales.

Alain Cazabonne

1993 à octobre 2017

Après des études supérieures en électronique au lycée Gustave Eiffel et une fois son service militaire achevé, il rejoint en 1967 l’imprimerie familiale fondée par son père. Trois ans plus tard, son frère jumeau Didier et lui créent leur propre entreprise d’imprimerie.

En 1968, il fait son entrée en politique et milite au Centre démocrate. Ses guides sont les pères de l’Europe, de Robert Schuman à Jean Monnet.

Il adhère ensuite au CDS.

Il se marie à Talence, où il sera élu pour la première fois en 1983 puis élu maire en 1993 à la suite du décès de Gérard Castagnéra.

Le 1er octobre 2017, il devient sénateur de la Gironde sous les couleurs du MoDem à la suite de la démission de Marie-Hélène des Esgaulx, l’une des 41 sénateurs et sénatrices à avoir choisi de privilégier ses mandats locaux en vertu de la loi sur le cumul des mandats. Il choisit d’abandonner sa mairie pour rester au Sénat6. Au Sénat, il est membre de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées.

Gérard Castagnéra

1983 – 1993

Entré en politique en 1978, gaulliste militant, il anima durant 5 ans la section RPR de Talence. Élu maire de la ville en 1983 à 39 ans, il est réélu en 1989. La ville lui doit de nombreux équipements. Conseiller régional, il est élu député en 1993 et meurt quelques mois après le début de son mandat.

Médecin généraliste, puis anesthésiste, il est fils de militaire, marié et père de 2 enfants.

La nouvelle bibliothèque municipale de Talence inaugurée en 1996 porte son nom.

henri deschamps

1965 – 1983

Il est le 1er adjoint du maire Georges Lasserre de 1953 à 1959, maire de Talence de 1965 à 1983, député de la Gironde de 1967 à 1968 et de 1973 à 1981. Il est aussi vice-président de la communauté urbaine de Bordeaux dès 1968 et conseiller régional d’Aquitaine1.

En 1982, il quitte le PS2 puis le réintègre en 1983.

 

Michel Winnaert

1947- 1953 / 1961 – 1965

Georges Lasserre

1944 – 1947 / 1953 – 1961

Pierre Lasserre, dit « Georges » Lasserre, est fils de cultivateurs. Il se marie en 1902 à Audenge (Gironde) avec Marie Lurie, institutrice à Bordeaux et militante syndicaliste1. Il est lui-même également instituteur à Talence puis directeur d’école à Bordeaux2.

Militant de la SFIO, il est élu conseiller municipal à Saint-Léger-de-Balson en 1908 et 1912. En août 1914, il est mobilisé comme officier de réserve et participe aux batailles du Chemin des Dames et de Verdun, ce qui lui vaudra la Croix de guerre avec palme.

Secrétaire de la section socialiste de Talence, Georges Lasserre entre au conseil municipal de Talence en 1919. Il est reçu au conseil d’arrondissement en 1922, puis en 1925, à la tête d’une liste de Cartel des gauches, il devient maire de Talence jusqu’en 1941. En 1925, il est également élu conseiller général du canton de Bordeaux-4.

Après une candidature sans succès en 1928, il est élu député SFIO en mai 1932 en battant l’abbé Bergey sur la 2e circonscription de Bordeaux après que le député sortant Henri Lorin décède entre les deux tours. Malgré des divergences avec Adrien Marquet, il rejoint les néo-socialistes et adhère au Parti Socialiste de France en 1933. Fortement minoritaire aux législatives de 1936, il se désiste pour Jean-Fernand Audeguil, son adjoint à la mairie de Talence. Aux cantonales de 1937, il se désiste également pour Edmond Costedoat qui est élu sur le canton de Bordeaux-4. Ses échecs le conduisent à vouloir démissionner de ses mandat, mais Jean-Fernand Audeguil l’en dissuade.

Il est élu maire en 1945, réélu en 1953 jusqu’à son décès en mai 1961.

 Pierre Mingelle

1941 -1944

 

Georges Vincens

mars 1941 – avril 1941

 

Georges Lasserre

1925 – 1941

 

Jean Iriquin

1905 – 1925

actualites
Culture, Événement, Vie associative
Action sociale & solidarité, Actualités
À travers l’action "Femmes inspirantes talençaises", l’équipe…
agenda
Atelier

L’espace numérique de Talence vous accueille sur…

Exposition

EXPOSITION ARTS-SCIENCES #1
Océans à la dérive

En savoir plus

CABINET DU MAIRE

Rue du Professeur Arnozan
BP10 035 – 33401 Talence cedex

Tél. : 05 56 84 78 28

ecrire au service