Moustique tigre, comment éviter la prolifération ?

Présent depuis des années en Asie, en Afrique, en Amérique et dans l’océan Indien, ce moustique vecteur de maladies s’est installé, depuis 2004, dans plusieurs départements de la métropole bordelaise. Dans ce contexte, la Ville de Talence a décidé de prendre plusieurs mesures qui sont renouvelées chaque année.

L’Aedes albopictus, aussi appelé moustique « tigre » à cause de sa silhouette noire et de ses rayures blanches, sur l’abdomen et les pattes, a la particularité de piquer surtout pendant la journée et sa piqûre est douloureuse.

Dans certaines conditions très particulières, il peut transmettre la dengue, le chikungunya et le zika. Pour cela, l’insecte doit avoir été contaminé en piquant une personne malade (de retour de la zone intertropicale) pour pouvoir le transmettre.

Pourquoi les moustiques aiment-ils vivre près de nos maisons ?

Les moustiques tigres vivent au plus près des hommes, car ils y trouvent tout ce dont ils ont besoin  :

  • de la nourriture pour leurs œufs, en nous piquant,
  • des endroits pour pondre dans les eaux stagnantes,
  • et enfin, des lieux de repos à l’ombre des arbres.
Comment les moustiques vivent-ils ?

Le moustique se développe en quatre étapes :

  • œuf, larve, nymphe et enfin, adulte.

Les larves de moustiques ont besoin d’eau stagnante pour se développer. Ainsi, ils adorent nos jardins et toutes les zones humides qui s’y trouvent. En raison d’une mauvaise aptitude au vol, il ne s’en éloigne pas au-delà d’une centaine de mètres. D’où l’importance des gestes de prévention auprès des talençais et talençaises.

 

LA VILLE S’IMPLIQUE

Chaque été, les moustiques tigres constituent une véritable nuisance pour tous les talençais, c’est pour cela que la Ville a pris plusieurs mesures de prévention contre cet insecte. Elle a ainsi développé un fort partenariat avec le Centre de démoustication de Bordeaux Métropole et a mis en place un plan anti-moustique orchestré par un comité de pilotage.

Télécharger le plan de lutte anti-moustique

  • Identification des gîtes larvaires sur le territoire et suppression systématique de ces gîtes.
  • Installation de nichoirs à mésanges et hirondelles ainsi que des gîtes à chauve-souris dans les espaces verts de la Ville.
  • Installation de quatre bornes d’aspirateurs à moustique dans le parc Peixotto.
  • Installation de piège à larves publics au parc Peixotto et au cimetière communal
  • Création d’un plan anti-moustiques avec la mise en place d’ambassadeurs et ambassadrices talençais.
  • Distribution de pièges à larves auprès des ambassadeurs.
  • Sensibilisation et formation des agents et des citoyens talençais via des réunions d’informations.
  • Sensibilisation et installation de piège à moustique dans les écoles et les crèches de la Ville.
  • Distribution de gîtes à chauve-souris aux Talençais et Talençaises dans le cadre du budget participatif de la Ville.
  • Expérimentation “Zéro moustique”pour former et identifier les sites de pontes dans une vingtaine d’habitations.

 

Des gestes simples pour éviter sa prolifération et se protéger

Si vous êtes importuné par leur présence, il n’existe pas de solution miracle, mais des gestes simples et quotidiens peuvent limiter leur prolifération :

  • Surveiller et nettoyer toutes les retenues d’eau, comme les regards, les gouttières, les soucoupes sous vos plantes.
  • Protéger vos réserves d’eau avec des filets de protection. 
  • Installer des pièges à larves.
  • Cultiver des plantes répulsives contre les moustiques (menthe poivrée, verveine citronnée par exemple).
  • Les moustiques n’aimant pas les endroits frais et le vent, la climatisation et la création de courant d’air est également un bon moyen de protection individuelle.
  • Porter des habits couvrants. 
  • Utiliser des moustiquaires à vos portes et fenêtres. Vous pouvez par ailleurs en installer sur les berceaux.
  •  Appliquer sur la peau des produits anti-moustiques surtout en journée. Demandez conseil à votre pharmacien ou médecin.

La check-list des bons gestes

Pour éviter de faire de votre jardin ou votre balcon un paradis pour moustiques, il faut supprimer les larves de moustique grâce à quelques gestes simples. Le plus important : les priver d’eau pour éviter une ponte !  

Nettoyer ! 

Pour faciliter les écoulements des eaux, nettoyer régulièrement les siphons, laves-mais extérieurs, les rigoles et gouttières ainsi que les regards. Enlever vos déchets verts et de chantier pour ne pas leur offrir de cachette. N’utilisez pas non plus de tuteurs en bambous secs ou abîmés, qui sont des gites à moustiques. Et bien sûr les piscines doivent être bien entretenues sous peine de devenir une pouponnière !

Astuce du pro : Vous possédez des pneus, mais vous ne souhaitez pas les recycler ? Remplissez-les de terre ou de sable.

Ranger ! 

À l’abri de la pluie, vos brouettes, seaux, arrosoirs, pots ou contenants vides, jouets pour enfants, parasol, cendrier ou encore vos poubelles et vos matériaux de chantier… Bref, tous objets où l’eau pourrait stagner !

Vider !

Tous les réceptacles qui ne peuvent être rangés comme vos pots de fleurs ou des éléments de décoration, gamelles d’animaux, etc. Pensez également à vérifier vos plis de bâches, notamment si vous avez du mobilier de jardin et vos pieds de parasol.

Astuce du pro : mettez du sable dans vos coupelles. La plante y puisera l’eau sans que le moustique puisse y pondre.

 

Couvrir ! 

Couvrez de façon complètement hermétique, en apposant un voilage moustiquaire, par exemple, vos récupérateurs d’eau de pluie, vos cuves, vos regards de descente d’eau, pluviale, etc.

SE PROTÉGER CONTRE LE MOUSTIQUE TIGRE

Dans l’habitat, il est possible d’équiper portes et fenêtres de moustiquaires afin de réduire la présence de moustiques. Les moustiques n’aimant pas les endroits frais et le vent, la climatisation et la création de courant d’air est également un bon moyen de protection individuelle.

L’emploi de moustiquaires de berceau est le moyen prioritaire de protection efficace des jeunes enfants.

Porter des vêtements amples et couvrants peut aider à diminuer les piqûres ainsi que l‘imprégnation des vêtements avec des insecticides prévus à cet usage. Renseignez-vous et demander conseil à votre pharmacien.

Pour les produits répulsifs cutanés, demandez conseil à votre pharmacien. Dans tous les cas, des précautions d’emploi ou des interdictions existent, notamment chez l’enfant et chez la femme enceinte.

Liens utiles

En savoir plus

MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE
Adresse : Parc Peixotto
Horaires :
lundi  : 14h à 17h30,
du mardi au jeudi  : 14h à 18h et vendredi de 14h à 16h45 
☎ :
05 56 84 34 66
écrire au service

 

ARS AQUITAINE
Pour en savoir plus sur le plan de lutte contre le moustique tigre en région Nouvelle-Aquitaine, consultez le site web de l’agence régionale de santé. Une foire aux questions est également disponible.

05 57 01 44 00
ECRIRE AU SERVICE

 

BORDEAUX MÉTROPOLE
Consultez les ressources pour vous protéger et lutter contre la propagation des moustiques dans vos jardins !
En savoir plus

 

 

actualites
Environnement, Non classé
Talence devient la première commune de Gironde à s’équiper de vélos électriques à assistance autonome pour ses agents municipaux. Les vélos Pi-Pop, prévus pour parcourir les 828 hectares de Talence avec aisance, répondent parfaitement aux caractéristiques du territoire. Grâce à ses nombreux aménagements cyclables et son absence de dénivelé, Talence est facilement accessible à coups de pédale. En favorisant les mobilités douces pour ses services, la Ville s'engage ainsi à réduire son empreinte carbone et à promouvoir des modes de déplacement respectueux de l'environnement et bons pour la santé. La mise à disposition de ces vélos répond à une demande croissante du personnel municipal. En 2019, une première enquête avait identifié cette volonté de faire évoluer les modes de déplacement professionnels. La réflexion avait alors mené à envisager l’achat de vélos à assistance électrique (VAE) afin d'assurer une plus grande inclusion et donc un usage plus généralisé dans le cadre des trajets à l’intérieur de la commune. Utiliser un vélo Pi-Pop permet au personnel de la Ville de participer activement à sa propre mobilité tout en réduisant la consommation d'électricité. De plus, leur mise à disposition ne nécessite aucune installation supplémentaire de bornes de recharge, préservant ainsi l'intégrité du territoire.   LE CHOIX PIPOP, UNE ÉVIDENCE Les vélos Pi-Pop se distinguent par leur technologie innovante : récompensés par une médaille d'Or au concours Lépine 2024, ils sont conçus sans lithium et sans besoin de recharge. Fabriqués à Orléans dans une usine d'électronique située sur les bords de la Loire, ils illustrent une approche de durabilité en minimisant la consommation des ressources et en maximisant leur durée de vie. Ils sont également simples d'utilisation grâce à leur supercondensateur révolutionnaire qui permet une régénération d'énergie efficace lors du pédalage, offrant une expérience de conduite fluide et adaptée à tous types de trajets urbains.     [gallery columns="2" size="large" display="slider" wpmf_folder_id="109" ids="34110,34112,34113,34114,34115"]
agenda
les-soirees-equinoxes

Rendez-vous dans les quartiers nord-est en mars…

ferme-pedagogique-and-mobile

Deux fermes, neuf espaces verts et des…