Moustique tigre, comment éviter la prolifération ?

Présent depuis des années en Asie, en Afrique, en Amérique et dans l’océan Indien, ce moustique vecteur de maladies s’est installé, depuis 2004, dans plusieurs départements de la métropole bordelaise. Dans ce contexte, la Ville de Talence a décidé de prendre plusieurs mesures qui sont renouvelées chaque année.

Il existe différents types de moustiques, dont l’Aedes albopictus, qui a la particularité de piquer surtout pendant la journée. Il est aussi appelé moustique « tigre » à cause de sa silhouette noire et de ses rayures blanches, sur l’abdomen et les pattes.

Le moustique tigre est avant tout source de nuisance : il pique le jour et sa piqûre est douloureuse.

Toutefois, il peut, dans certaines conditions très particulières, transmettre la dengue, le chikungunya et le zika. Pour cela, l’insecte doit avoir été contaminé en piquant une personne malade (de retour de la zone intertropicale) pour pouvoir le transmettre.

Pourquoi les moustiques aiment-ils vivre près de nos maisons ?

Les moustiques tigres vivent au plus près des hommes, car ils y trouvent tout ce dont ils ont besoin pour mener une belle vie :

  • de la nourriture pour leurs œufs, en nous piquant,
  • des endroits pour pondre dans les eaux stagnantes,
  • et enfin, des lieux de repos à l’ombre des arbres.
Comment les moustiques vivent-ils ?

Le moustique se développe en quatre étapes :

  • œuf, larve, nymphe et enfin, adulte.

Les larves de moustiques ont besoin d’eau stagnante pour se développer. Ainsi, ils adorent nos jardins et toutes les zones humides qui s’y trouvent.

En raison d’une mauvaise aptitude au vol, il ne s’en éloigne pas au-delà d’une centaine de mètres. D’où l’importance des gestes de prévention auprès des talençais et talençaises. (présentés dans notre brochure en téléchargement).

 

LA VILLE S’IMPLIQUE

Chaque été, les moustiques tigres constituent une véritable nuisance pour tous les talençais, c’est pour cela que la Ville a pris plusieurs mesures de prévention contre cet insecte. Elle a ainsi développé un fort partenariat avec le Centre de démoustication de Bordeaux Métropole et a mis en place un plan anti-moustique orchestré par un comité de pilotage.

Télécharger le plan de lutte anti-moustique

  • Identification des gîtes larvaires sur le territoire et suppression systématique de ces gîtes.
  • Installation de nichoirs à mésanges et hirondelles ainsi que des gîtes à chauve-souris dans les espaces verts de la Ville
  • Installation de quatre bornes d’aspirateurs à moustique dans le parc Peixotto.
  • Création d’un plan anti-moustiques avec la mise en place d’ambassadeurs et ambassadrices talençais.
  • Distribution de pièges à larves auprès des ambassadeurs.
  • Sensibilisation et formation des agents et des citoyens talençais via des réunions d’informations.
  • Sensibilisation et installation de piège à moustique dans les écoles et les crèches de la ville.

 

Limiter la présence du moustique tigre chez soi

Le moustique tigre est fortement affilié à l’homme et il vit au plus près de chez nous dans un rayon de 150 mètre. Le moustique qui vous pique est donc né chez vous !

Chasse aux eaux stagnantes

Le moustique tigre se développe dans de petites quantités d’eau : des soucoupes, de pots de fleurs, des vases et tout récipient contenant de l’eau (l’équivalent d’un bouchon d’une bouteille d’eau peut leur suffire !). Ils se reposent également dans les zones ombragées et humides.

Il est donc très important de vider, nettoyer et couvrir toutes ces zones qui peuvent devenir des potentiels lieux de pontes dans vos jardins et balcons et terrasse !

Couvrez bien vos réserves d’eau et siphon d’un tissu par exemple, remplissez vos soucoupes de sables pour éviter que l’eau stagne et ranger tous vos outils de jardinages, etc. Pensez par ailleurs dès la fin avril à vérifier vos terrasses en bois et à les nettoyer correctement pour éviter de vous faire envahir !

Pour être sûre de ne rien oublier, la Ville de Talence a préparé une “Check-List” anti-moustique tigre.

SE PROTÉGER CONTRE LE MOUSTIQUE TIGRE

Dans l’habitat, il est possible d’équiper portes et fenêtres de moustiquaires afin de réduire la présence de moustiques. Les moustiques n’aimant pas les endroits frais et le vent, la climatisation et la création de courant d’air est également un bon moyen de protection individuelle.

L’emploi de moustiquaires de berceau est le moyen prioritaire de protection efficace des jeunes enfants.

Porter des vêtements amples et couvrants peut aider à diminuer les piqûres ainsi que l‘imprégnation des vêtements avec des insecticides prévus à cet usage. Renseignez-vous et demander conseil à votre pharmacien.

Pour les produits répulsifs cutanés, demandez conseil à votre pharmacien. Dans tous les cas, des précautions d’emploi ou des interdictions existent, notamment chez l’enfant et chez la femme enceinte.

En savoir plus

ARS AQUITAINE
Pour en savoir plus sur le plan de lutte contre le moustique tigre en région Nouvelle-Aquitaine, consultez le site web de l’agence régionale de santé. Une foire aux questions est également disponible.

05 57 01 44 00
ECRIRE AU SERVICE

 

BORDEAUX MÉTROPOLE
Consultez les ressources pour vous protéger et lutter contre la propagation des moustiques dans vos jardins !
En savoir plus

 

 

actualites
Actualités, Culture
Le carnaval marque le retour du printemps…
agenda
les-ateliers-de-la-maison-du-developpement-de-talence

La Maison du Développement Durable est un…